retour au menu principal du site

mariageCANELLACOMBE.jpg (116348 octets)    < Clic pour agrandir l'image de l'acte de mariage.

source: Réseau National d'Entraide, Association Française de Généalogie
        BP n° 39, 75560 Paris cedex 12, www.AFG-2000.org

Transcription de l’acte de mariage CANEL LACOMBE

En marge : Acte N° 23 CANEL et LACOMBE

Le 9 février 1876 à 10 heures du matin, en l’hôtel de ville, devant nous Eugène FALEAU ?? , compagnon de la légion d’honneur, adjoint au maire de Perpignan, officier de l’état civil délégué, ont comparu pour contracter mariage : Pierre François Martin CANEL, maçon,né à Pollestres, canton de Thuir, le 29 août 1822, domicilié à Perpignan, veuf de Thérèse CANEL décédée à Marseille le 5 juin 1869, fils majeur de François CANEL décédé à Perpignan le 8 août 1845 et de Françoise CONTAS, sa mère, sage femme, domiciliée à dit Pollestres, veuve en secondes noces de Joseph ESCARA, présente et consentant à ce mariage.

D’autre part, Aglaé LACOMBE, sans profession, née à Mosset, Canton de Pradet le 21 août 1855, domiciliée à Perpignan, célibataire, fille mineure légitime des mariés François LACOMBE et Marie FOURCADE décédés à Mosset, le père le 6 novembre 1862, la mère le 20 février 1857.

La dite comparante qui n’a aucune … ?… … ?…, est autorisée à contracter ce mariage par délibération du conseil de famille mise sous la présidence de Monsieur le juge de paix du canton ouest de Perpignan le 22 janvier dernier, de laquelle délibération une expédition est ci-jointe.

D’autre part, lesquels comparants nous ont requis de procéder à la célébration de leur mariage dont les publications ont été faites en cet hôtel de ville les 23 et 30 janvier derniers.

Aucune opposition n’étant survenue et faisant droit à leur réquisition nous avons donné lecture … ?… relative aux présents du chapitre six du titre du code civil intitulé du mariage.

Le comparant et la mère du comparant ont déclaré sur notre interpellation qu’il n’a été fait aucun contrat de mariage suivant les prescriptions de la dite délibération.

Après quoi nous avons demandé aux comparants s’ils acceptaient de s’unir pour mari et femme. Chacun ayant répondu séparément et affirmativement nous avons prononcé au nom de la loi que Pierre François Martin CANEL et Séraphine Aglaé LACOMBE sont unis par le mariage.

Le tout a été fait publiquement et en présence de : 

1 Marc-François LACOMBE, âgé de 54 ans, agent de police et frère de l’épouse ;

  2 Alexandre LACOMBE, âgé de 22 ans, soldat au 142 de ligne, cousin de l’épouse ;

  3 Jean Bri. ?.. agé de 62 ans, maçon ; tous trois domiciliés à Perpignan ;

  4 Jean Baptiste VERDIE agé de 50 ans, cultivateur, domicilié à Mosset, et nous avons dressé le présent acte dont nous avons donné lecture et que nous avons signé avec l’époux et les témoins. L’épouse et la mère de l’époux ont dit ne pas savoir signer.